UN BELGE FRANCOPHONE SUR DEUX RENONCE à DES SOINS DE SANTé POUR RAISONS FINANCIèRES

Quarante-cinq pour cent des Belges francophones ont renoncé à au moins un soin cette année, selon l'enquête annuelle menée par la mutualité socialiste Solidaris. En Wallonie et à Bruxelles, une personne sur deux doit renoncer aux soins pour des raisons financières.Alors qu'une large partie des personnes en situation de précarité (environ 60%) est concernée par la problématique du repor...

Source: